11/11/2004

Masochisme...

Je voudrais savoir, juste une fois descendre tout au fond, je voudrais juste une fois, voir jusqu’ou la douleur peut  aller, la limite de l’insoutenable, mais si je ne remontais plus….je voudrais descendre dans le gouffre tout au fond, mais si je ne trouvais plus la sortie, si jamais il m’emprisonnait dans sa toile, j’aurais beau me débattre, j’aurais beau crier personne ne m’entendrait….

 

Dessiner la douleur sur mes bras, pour en garder les stigmates, écrire à l’encre de mes veines sur les murs noirs de l’infini, pour que jamais on n’oublie, pour qu’un jour on me lise, pour qu’un jour ils sachent que la vie est passée par là….

Je voudrais voir l’envers du décor, savoir l’odeur du souffre…et puis remonter plus forte, ne plus avoir peur ni du vide, ni du noir, victoire par KO sur mes peurs, sur cet âme qui flirte avec le néant….

 

Je voudrais connaître…..qu’y a-t-il au fond….mais peut être y suis-je déjà…. Cette odeur de roses envahissantes n’est peut être qu’un leurre pour camoufler l’odeur pestilentielle des ténèbres  , cette brume devant les yeux, ces rivières qui coulent le long de mes joues…et ce vide qui s’accapare de mon être,qui s’engouffre dans chaque interstice, et la douleur qu’on ne ressent plus à force de la côtoyer, celle qui se fait enjoliveuse, amie, celle que vous croyez avoir apprivoiser mais qui au fond fissure chaque jour un peu plus votre armure,  oui peut être est ça le fond….peut être y suis-je déjà…. Toucher le fond et ne plus jamais réouvrir les volets….on s’habitue à tout….





08:32 Écrit par Babylou | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

Commentaires

... et si je t'offrais plutôt le chemin qui mène au bonheur...

bonne journée à toi et merci :-)

Écrit par : carpe diem | 11/11/2004

Hmmmmmmmm Gothique à souhait.
J'adore ta noirceur

Écrit par : Nola | 11/11/2004

coucou allez jusqu'au fond des choses ;)
toucher le fond si tu veux connaitre des zones d'ombre et tes demons mais prevoir la porte de sortie... ça fait mal

Écrit par : imagine | 11/11/2004

... La noirceur pour tes yeux
Mais pas de ton âme
La noirceur de tes cheveux
Mais pas pour tes larmes...

Je t'embrasse petite fée.

Écrit par : Elfarranne | 11/11/2004

jeux dangereux... On y prend gout à ces choses là... Et quand on s'en rend compte, il est déjà bien tard...
Bisous Mme le Fée Babylou

Écrit par : Val | 11/11/2004

Tristesse Cela me rends toute chose d'entendre de telles paroles de désepoirs. En vouloir aller jusqu'à connaitre la dernière marche qui accède au paradis, la vie ne t'a pas fait de cadeau ??? Tu sais la vie vaut de l'or, nous vivons dans l'ensemble assez correctement, pensons à ces malheureux qui crèvent de faim, arrêtons nos égocentrismes, il faut toujours relativiser, il y a toujours pire que soit. Vois plûtot le bon côté de la vie ...

Écrit par : élodie | 11/11/2004

*** Je l'ai connu ce fond... tiens-t-en bien éloignée ma douce... on en garde toute la vie les traces indélébiles...
Je t'embrasse

Écrit par : Sweeety | 12/11/2004

le fond??? non ma belle... j'essayerais de tout mon coeur de t'empècher.. de t'enfoncer plus bas.... tu sais la vie.. c'est un beau cadeau...

que serait la foire aux oignons sans tes sourires???? moi je me demande???? ;o)

Écrit par : valou | 12/11/2004

ah oui et grace à toi.... le soir je dois dire au revoir à un cheval.. et le matin aussi...

"un bizou cheval babylou!".... Supeeeeeeeeeeer

Écrit par : valou bis... | 12/11/2004

.. Et bien dis donc je suis plus venu ici depuis un moment mais waouwwwwwwwwwwwww

Écrit par : Mister h | 12/11/2004

Une ... Fois au fond ... Difficile parfois de remonter ... Faut trouver une raison valable pour émerger à nouveau ... Pas facile ... A+

Écrit par : Marc | 12/11/2004

Toucher le fond Je crois qu'on le touche jamais, qu'on s'arrête toujours un peu au-dessus et qu'on repart vers le haut....
La souffrance, elle est souvent là. Il faut vivre avec elle, essayer de ne pas se laisser submerger.
OUi, moi aussi j'ai peur qu'elle ne m'engloutisse...
Résister n'est pas toujours la solution. Même si c'est ce que j'expérimente souvent. Finalement, on essaie de l'apprivoiser. A moins que ce ne soit elle qui nous apprivoise ....

Écrit par : Madeleine | 13/11/2004

crois-moi... Que de profondeur dans cette détresse, je t'ai connu plus gaie... l'eden est peut être l'enfer tu sais, ne l'oublie pas et de ce vide on ne revient pas, crois moi...

Écrit par : katy | 26/11/2004

tu as un de ces talents... Tu as un tel talent...je t'envie tellement! LOL! J'adore trop ton blog,et je tinvite a visiter le mien!
http://blairwitch06.skyblog.com

Écrit par : Trina | 11/06/2005

Les commentaires sont fermés.